Article proposé par : One Artisan Gironde le 19-02-2018

Piscine creusée : Maçonnée ou à Coque ? Piscine hors-sol ? Quel type de piscine choisir !

Qui n’a jamais rêvé d’avoir une piscine à disposition pour les chaudes journées d’été ? On pense bien souvent à tort que l’installation d’une piscine privée est un luxe qu’il est difficile de se permettre. Or, aujourd’hui il existe des piscines pour tous les budgets ! Leur prix varie en fonction du type de piscine choisi, du traitement de l’eau mis en place et des accessoires complémentaires. Ci-dessous, on vous explique les différentes options qui s’offrent à vous et les étapes incontournables à l’installation de la piscine de vos rêves !


Quel type de piscine ?

Tout d’abord, il existe deux grandes « familles » de piscine : les piscines hors-sol et les piscines creusées.

Les piscines hors-sol

Faciles d’installation, elles ne nécessitent pas l’intervention d’un constructeur. Il en existe différents types : gonflable, autoportante, en kit en bois ou en acier. Leurs avantages principaux sont leur coût peu onéreux et leur côté pratique : les gonflables peuvent être rangées à la fin de la saison et celles en kit sont faciles d’entretien. Les piscines hors-sol sont la solution adaptée si vous avez un jardin peu étendu, et un petit budget.

Les piscines creusées ou enterrées

En plus d’embellir votre propriété et d’augmenter sa valeur, les piscines creusées ont de nombreux atouts : solidité, confort et qualité. L’installation d’une piscine creusée nécessite l’intervention d’un professionnel et l’obtention d’un permis de construire : c’est donc un vrai projet à réfléchir, mais surtout une réelle plus-value pour votre maison et votre quotidien !

La coque de piscine en polyester

Il s’agit de l’option la moins onéreuses des piscines enterrées. Une multitude de formes et de taille sont disponibles, et son installation est rapide. Mais attention à sa livraison : la coque est « encombrante », il faut que l’accès à votre terrain permette son passage.
Niveau installation, un terrassier vient de creuser le trou nécessaire, la coque y est placée et il ne reste plus qu’à remblayer ! Plus rapide que la maçonnerie traditionnelle, elle devient de plus en plus utilisée par les particuliers.

La piscine maçonnée

En béton ou en parpaings, c’est la piscine creusée traditionnelle, et par excellence. Ces matériaux garantissent sa durabilité, mais permettent aussi une personnalisée extrêmement poussée : taille, profondeur, angles, c’est vous qui décidez ! C’est l’option idéale pour réaliser la piscine de vos rêves, avec quasi aucune contraintes si ce n’est le budget.
Niveau construction, elle nécessite l’intervention d’un maçon, en plus du terrassier. Les travaux seront donc forcément plus long que pour une piscine enterrée, mais le rendu final et la qualité de la prestation sont incomparables.

Quel revêtement pour ma piscine creusée ?

Le revêtement, c’est un peu la touche finale de votre piscine. Il finit son esthétique et garantit l’étanchéité du bassin. Il en existe plusieurs sortes, en fonction du type de piscine : liner, peinture carrelages, enduits, mosaïques et revêtement en polyester.
Pour les piscines enterrées, c’est le fond de la coque qui fait office de revêtement final. Choisissez donc bien la couleur de votre bassin lors de l’achat.
Pour les piscines maçonnées, plusieurs options s’offrent à vous : du liner en PVC aux carrelages et mosaïques pour un rendu personnalisé et luxueux, en passant par la peinture spéciale piscine à base de résine. Votre pisciniste saura vous aiguillez en fonction de vos envies et de votre budget !

Quel traitement ?

Traiter l’eau de sa piscine est indispensable pour garantir une baignade saine et agréable.

 - Traitement au Chlore

Le traitement au chlore est le plus répandu dans les piscines privées, notamment pour son coût peu onéreux. Il nécessite un suivi régulier, car si le taux de chlore est trop bas, des algues peuvent apparaitre. Ce traitement existe en galets, pastille ou en liquide.
Attention à ne jamais mettre le chlore directement dans l’eau, car votre liner blanchirait !

 - Traitement au Sel

Le traitement au sel est plus agréable lors de la baignade. Vous pouvez ouvrir les yeux comme dans l’océan ! Il nécessite tout de même légèrement plus d’entretien que le chlore. Le système de filtration fonctionne grâce à une électrolyse placé à la sortie du filtre qui décompose le sel présent dans l’eau en chlore et en sodium. Ce traitement évite également les odeurs que l’on peut avoir avec une piscine au chlore.

Où mettre les installations de la piscine ?

Dans la limite du possible, il est conseiller de regrouper toutes les installations (filtres, pompe, etc.) dans un cabanon ou à défaut un coffre. Ainsi vous les protéger du froid et des intempéries, et vous disposez même d’un espace de rangement dédié pour tous les accessoires de votre piscine. Mais si vous n’avez pas l’espace disponible pour constituer un abris, pas de panique : les systèmes sont étanches et peuvent être placés à l’extérieur. Attention tout de même au gel !

Quels aménagement ?

Votre pisciniste pourra vous proposer des aménagements variés pour les abords de votre bassin. Terrasse en bois, carrelages, escaliers, fontaine, éclairages, etc., il y en a pour tous les goûts ! Vous pourrez même aller plus loin en installant par exemple une verrière au-dessus de votre piscine ou encore une douche ou un plongeoir pour les plus intrépides !