Article proposé par : One Artisan Gironde le 09-12-2017

Chauffer sa maison : comment ça marche ?

La chaleur est avant tout un phénomène physique : il s’agit de la transformation d’énergie primaire (comme le bois ou le gaz) en puissance calorifique. Cette transformation repose sur la combustion de la matière première, c’est elle qui libère le contenu énergétique et produit donc la chaleur. On a su maîtriser ce phénomène et l’exploiter pour la vie de tous les jours. A l’échelle de l’habitat, il s’agit bien évidemment du chauffage alors : Comment chauffer sa maison ?

Les différents types de chauffage

Tout commence par la chaudière qui génère la chaleur. Il en existe différents types en fonction de l’énergie utilisée : chaudière fioul, chaudière à bois, chaudière à gaz, etc. La chaleur créée est alors diffusée par des équipements appelés émetteurs comme les radiateurs, les bouches de diffusion d’air chaud, les climatiseurs réversibles, etc. Mais ce système de chauffage en réseau n’est pas absolu. En effet certains équipements sont à la fois générateurs et émetteurs de chaleur. Il s’agit notamment des cheminées, des poêles ou encore des radiateurs électriques.

Choisir le chauffage adéquat pour son habitat

Pour répondre à cette question, il faut prendre en considération plusieurs facteurs.

La taille et le type de logement

Qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, d’une bâtisse à étage ou de plain-pied, la manière de chauffer et surtout la quantité de chaleur à produire ne sera pas la même. De même, la distribution des pièces, l’état de l’isolation de votre logement, ou encore l’ancienneté du bâtiment, vont influencer votre manière de chauffer.

Le type d’énergie, son prix et les équipements.

Quel type d’énergie ?

Il existe quatre grandes familles d’énergie, renouvelable ou non et plus ou moins polluante.

  • Les énergies fossiles comme le charbon, le fioul, le gaz naturel, etc.
  • Le bois sous forme de buches, granulés ou copeaux
  • L’électricité issue de différentes sources : éolienne, nucléaire, hydraulique ou solaire
  • La géothermie avec les pompes à chaleur qui transforment l’énergie issue de la terre

Certaines énergies ont plus ou moins d’impacts sur l’environnement : rejet de particules, pollution des sols et de l’air, risque pour la biodiversité, etc. Autant de critères qui sont à prendre en compte quand on choisit son combustible.

Chauffer à quel prix ?

Ce dernier est à apprécier en fonction de votre consommation d’énergie, qui est calculée en kilowattheures (kWh). En moyenne, une maison de 120m² chauffée avec un chauffage électrique consomme 14 4000 kWh par an. Si on se réfère au graphique ci-dessous, à consommation équivalente certains combustibles sont donc plus économiques que d’autres : 14 400 kWh consommés pour 2160 € d’électricité, 1180 € de gaz naturel ou 620 € de buche de bois.

Mais attention, il ne s’agit ici que du coût de la matière première ! En effet, le coût d’un chauffage ne se limite pas au prix du combustible. Il faut aussi prendre en considération l’installation de l’équipement, son entretien, le prix de l’approvisionnement, etc. A noter également que les prix fluctuent. Par exemple, le coût du fioul et celui du propane dépendront toujours du cours du pétrole.

Prix en Janvier 2017 - Image extraite de Elyotherm

Quel équipement ?

Selon l’énergie choisie, le type d’équipement change. En plus d’une considération environnementale, il est important de s’intéresser aux performances énergétiques des différentes chaudières, poêles, pompes à chaleur, etc. Des équipement vieillissants ou mal entretenus seront davantage polluants et perdront en efficacité.

Optimiser le chauffage de sa maison

Pensez à l’isolation de votre habitat

Bien isoler son logement (murs extérieurs, toiture, parois vitrées, etc.), c’est la base d’un chauffage performant. Une bâtisse ancienne ou mal isolée sera forcément plus gourmande en énergie qu’un logement neuf ou entretenu. Alors si une rénovation s’impose, considérez-la comme un investissement pour votre confort plutôt qu’une dépense. A terme vous ferez des économies !

Un conseil ? Attention aux déperditions de chaleur : vérifiez l’étanchéité de vos fenêtres et n’hésitez pas à fermer vos portes et volets pour garder la chaleur à l’intérieur !

Adaptez le chauffage à votre rythme de vie

La température moyenne conseillée dans une pièce à vivre est de 19°, et de 17° pour une chambre à coucher. En effet, il est important d’adapter le chauffage à l’usage que vous faites de chaque pièce. Prioriser les pièces à vivre et surtout les horaires où vous êtes chez vous ! Lorsque vous vous absentez plusieurs heures, baissez le chauffage de quelques degrés. Cela vous garantira une ambiance tempérée à votre retour et vous fera économiser de l’énergie.

Le saviez-vous ? Baisser la température d’un degré vous permet d’économiser 7% d’énergie !

Modernisez votre équipement de chauffage

Préférez des équipements modernes qui sont souvent plus performants, ou à défaut pensez à l’entretien régulier de votre chaudière (surtout si vous vous chauffez aux énergies fossiles).
Dans le cadre du Plan Climat, un dispositif d’aides pour la transition énergétique a été mis en place. L’objectif est d’inciter les Français à préférer les énergies renouvelables et les équipements plus performants.
En ce sens, des avantages ont été mis en place : un crédit d’impôt (CITE), l’Eco-prêt à taux zéro, une réduction de TVA à 5,5% sur certains équipements, etc. Alors profitez-en !